La fatigue

La "fatigue" ou le "malaise" au volant n’existent pas: Il s’agit d’une baisse de vigilance, voire d’un endormissement vrai, dû à une hypersomnie. Ce trouble est responsable d’environ 20 % des accidents sur route et 25 % sur autoroute.

Les causes en sont multiples et peuvent s’associer. Après l’accident, un bilan rigoureux permet de faire facilement et rapidement le diagnostic, en fonction d’une conduite a tenir en quatre temps. L’intérêt en est capital: grâce aux possibilités thérapeutiques actuelles, le sujet recouvrera une vigilance normale; on évitera ainsi d’autres accidents. S’il est bien de s’en soucier après l’accident, il serait encore mieux de dépister l’existence d’une somnolence diurne excessive avant que le drame ne survienne. Pour cela, il faudrait prendre l’habitude de chercher systématiquement chez les conducteurs l’existence du trouble grâce a l’échelle de somnolence d’Epworth. Si le score obtenu est élevé, il conviendrait de s’orienter vers une recherche diagnostique plus précise.

<< Que veut dire " "fatigue " ? Est-ce un état ou nous sentons nos. muscles lourds, douloureux comme après un effort physique, et qu’une " bonne nuit de sommeil " va de nouveau rendre apte à fonctionner efficacement ? Est-ce cet état où l’on ne peut plus empêcher nos paupières de se fermer, qui va entraîner une coupure de beaucoup d’apports sensoriels, auxquels nous devons choisir de répondre ou pas pendant l’éveil ?

Pour le spécialiste du sommeil, c’est la dernière proposition qui est considérée lorsque l’on confond " fatigue et " somnolence ". >>

AG00027_.GIF (4621 octets)

Echelle de somnolence d’Epworth

Pour chaque situation, cochez dans la grille le. nombre le. plus approprie a partir de I’echelle suivante:

O = je ne somnole jamais

1 = j’ai une faible chance de m’endormir

2 = j’ai une chance moyenne de m’endormir

3 = j’ai une forte chance de m’endormir

 

Vous arrive-t-il de somnoler ou de vous endormir, et non de vous sentir seulement fut les situations suivantes ?

1 assis en train de lire.

2 en train de regarder la télévision.

3 assis inactif dans un endroit public (théâtre, réunion professionnelle).

4 passager dans une auto ( sans arrêt pendant une heure).

5 allonge l’après-midi (pour se reposer quand on peut).

6 assis en train de parler a quelqu’un.

7 assis calmement pares un repas sans alcool.

8 assis une auto immobilise quelques minutes (dans un encombrement).

 

Résultats:
bulletO a 8: pas de somnolence diurne.
bullet9 a 15: suspicion de somnolence diurne modérée.
bulleta partir de 16: haut niveau de somnolence.