Wambrechies:
Le conseil municipal a voté
contre tous les tracés de l’A 24

À l’unanimité, les élus ont refusé la construction de l'A24 au cours du conseil municipal
 du jeudi 15 juin 2006.

 

L'opposition écologiste a provoqué une bonne discussion avec le maire, Daniel Janssens, qui ne s'est pas opposé au débat.

Au début il s'agissait « d’émettre un avis défavorable au tracé de l’A 24, dit tracé historique entre l’A 25 et l’A 22 » et « d’émettre un avis favorable à la réalisation d’un grand contournement de l’agglomération. » Le premier point a été débattu, le second surtout expliqué car le maire le trouve indispensable. « Je pense que l’autoroute ferroviaire et la construction du canal Seine-Escaut ne vont pas régler le problème du trafic dans l’agglomération. Il y aura toujours une saturation importante par l’automobile. Je suis pour un grand ring, sans pour autant qu’il y ait d’autoroute ».

C'est au niveau du tracé de l’A 24 que les avis étaient partagés, même au sein de la majorité. L’expression tracé historique posait problème. « Si on vote uniquement contre ce tracé, on dit qu’on n’en veut pas chez nous mais on déplace le problème ailleurs. », lance Christian Lapère, élu de l’opposition écologiste. Le maire se rend alors à cet arguement : « Donc, on enlève "tracé historique" et on vote sur un "contre l’A 24". »

Le refus de l’autoroute a été unanime.


Hervé Dizy