TRAFICS ROUTIERS ET EFFICACITE DU PROJET DE LIAISON LAALB

Données par la Direction Régionale de l'Equipement.

certaines de ces données sont contredites par le cabinet ISIS à qui l'expertise complémentaire a été confiée.

Expertise complémentaire sur le projet de liaison autoroutière Amiens Lille Belgique

Dans le cas d’une liaison directe A25-A22 (tracé POS de Wavrin – Roncq), la DRE a estimé à 11500 le nombre de poids lourds par jour. Le cabinet Isis estime ce nombre à 9000 sur le tracé POS (Wavrin Roncq) (cf page 26).

Je précise que ce nombre est inférieur sur le tracé N58 (la DRE l’estime à 7000 dans ces dernières prévisions page 26, si l’on prend une règle de proportionnalité avec les données d’ISIS on arrive à environ 4000 sur la N58). Doit-on alors considérer que plus de 4000 PL n’utiliseront pas la N58 mais les voies urbaines de la métropole, la rocade Nord Ouest de préférence? Quand on sait que le contournement Est pas l’A17 vers Dottignies (B) et Tournai n’est pas utilisé par les routiers car il est 18 km plus long, on peut se poser des questions sur les chances d’une N58 d’attirer les PL. Naturellement il sera plus court d’arriver à Wavrin en utilisant la rocade Nord Ouest pour retomber sur l’A24. Marc Philippe Daubresse va récupérer dans sa bonne ville de Lambersart les PL qu’il a voulu envoyer en Belgique sur la N58.

 

Comment rendre le transport intelligent ? (ADEME)

aménagements routiers pour 2025