Port de Lille : +8,17%

 A fin septembre 2003, le trafic total du Port de Lille, tous sites et tous modes confondus, s'établit à 5.362.872 tonnes, ce qui traduit une progression de 8.17 % par rapport à la même période de l'année précédente.
L'évolution reste donc orientée à la hausse et tend môme à s'accélérer si on la compare avec celle du début d'année. L'élément marquant reste la très bonne tenue du transport fluvial. Après avoir enregistré en 2002 une progression de 34 % par rapport à 2001, on aurait pu s'attendre à une pause dans la croissance. Il n'en est rien puisque la voie d'eau affiche une nouvelle hausse de 73 % au terme des 9 premiers mois de l'année. La route progresse elle aussi, mais dans des proportions moindres (+ 2,95 %). Le rail, toujours pénalisé par les grèves de mai-juin, recule de 13,31 %.

Activité des terminaux à conteneurs L.C.T (Lille Conteneurs Terminal l et H.C.T (Halluin Conteneurs Terminal) : avec un trafic total de 55.1 C6 EVP à fin septembre, le pôle conteneurs du Port de Lille s'iinscrit en progression de 5.67 % par rapport à 2002. Si la reprise du du trafic des ordures ménagères par barges fluviale contribue à cette évolution favorable. c'est le renforcement de l'activité avec Anvers et Rotterdam qui en constitue la raison principale.

A noter que la multimodalite demeure i'un des points forts du pôle conteneurs du Port de Lille, puisque voie d'eau et chemin de fer représentent 49,28 % des EVP transportées.

article FACE n°160 décembre 2003/janvier 2004