A24 : quand les avis divergent à Tourcoing

Nord Eclair - 23 juin 2004

La confirmation de la future A24 par le ministre des Transports est analysée différemment par les élus tourquennois. Pour le député UMP, Christian Vanneste, l'A24 « est une infrastructure autoroutière nécessaire au développement économique de la Picardie et comme je le souhaitais, l'hypothèse d'une traversée de l'agglomération lilloise s'éloigne (...), pour privilégier un contournement de la métropole par FOuest. C'est une évolution satisfaisante (...) ».

Pas vraiment du même avis, le maire, JeanPierre Balduyck, constate d'abord que « le gouvernement privilégie la route pour le transport des marchandises, au détriment des solutions alternatives que sont le fret ferroviaire et la voie d'eau ». Le maire aurait préféré que l'on donne « priorité à la réalisation du canal Seine Nord » et s'inquiète du contournement ouest de la métropole, « alors que la Belgique, au plus haut niveau, a dit qu'une liaison autoroutière sur son territoire n'est ni décidée ni souhaitée ». Jean-Pierre Balduyck conclut en se réjouissant que le Conseil Régional ait annoncé ne pas participer au projet, «néfaste pour notre bassin de vie ».